Regaine
Regaine
Plan du site Informationen auf Deutsch
Information pour l`homme
Imprimer Lesezeichen hinzufügen

Lexique du cheveu

Recueillis pour vous de A à Z : les principaux termes relatifs au cheveu 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Alle
Alopécie Chute partielle ou totale des cheveux. Ce terme est utilisé pour tous les types de chute de cheveux, qu’elle soit congénitale, déclenchée par des médicaments, due à une dermatose, une lésion ou à d’autres causes.
Alopecia areata (pelade) Maladie au cours de laquelle le corps produit des anticorps contre ses propres follicules pileux. On la reconnaît à l’apparition de petites zones chauves lisses, rondes ou ovales sur la tête et également sur le menton (« pelade »). Soit elle disparaît spontanément en quelques mois, soit elle persiste. Le traitement de l’alopecia areata est souvent efficace, mais pas dans tous les cas.
Alopecia senilis Raréfaction étendue des cheveux chez l’homme et la femme d’un âge avancé.
Alopecia totalis Chute totale des cheveux pouvant se développer à partir d’une alopecia areata ou suite à d’autres causes.
Alopecia universalis Chute totale des cheveux et des poils sur toutes les parties du corps pouvant se développer à partir d’une alopecia areata ou suite à d’autres causes.
Acides aminés Composants du peptide et de la protéine nécessaires à la constitution et au fonctionnement du corps humain. L’acide aminé cystine entre dans la composition de la kératine, un constituant majeur du cheveu.
Anagène La phase de croissance du cycle pileux est appelée phase anagène ; 85 % à 90 % des cheveux de l’être humain se trouvent toujours en phase anagène, elle dure de 3 à 6 ans.
Androgènes Terme générique de l’hormone sexuelle « masculine » que l’on trouve dans le corps de l’homme et de la femme, par exemple la testostérone et la dihydrotestostérone.
Alopécie androgénétique Alopécie d’origine génétique causée par les androgènes. Peut survenir chez la femme comme chez l’homme.
Anesthésie locale Réduction ou suppression de la douleur dans une zone limitée du corps à l’aide d’un produit anesthésiant.
Alopécie d’origine mécanique Une perte de cheveux peut être causée par le frottement permanent d’un chapeau, d’une perruque ou d’autres couvre-chefs. Les cheveux peuvent se casser si près de la tête qu’ils semblent arrachés de leur racine, mais ils repoussent en général dans tous ces cas.
Alopécie cicatricielle Perte des cheveux due à un tissu cicatriciel engendré par un dommage d’origine médicamenteuse ou physique dans la région de la tête, tel que par des infections, des substances chimiques ou des brûlures.
Capilli Cheveu (du latin caput, capitis = tête, capillus = cheveu) : pour désigner le « cheveu», les langues romanes utilisent toujours des mots dérivés : en italien, « capello », en espagnol « cabello », en portugais « cabelo », en français « cheveu ». Dans la terminologie anatomique, le mot « capillaire » (vas capillare) = vaisseau capillaire, est devenu plus important que « capilli ».
Cilia Cils (du latin « cilium » = cil, paupière) : En cytologie, le mot « cilium » est également utilisé pour décrire les « cils cellulaires » = kinocils (prolongements mobiles contrairement aux microvillosités et aux stéréocils immobiles).
Cortex Le cortex forme en général l’enveloppe d’un corps ou d’un organe, mais dans le cheveu, il constitue une partie de la structure interne. La médulla, la moelle, en est le centre et la cuticule forme l’enveloppe extérieure du cheveu.
Cuticule Il s’agit de la surface externe des cheveux qui est constituée d’écailles superposées et composées de la protéine kératine incolore et transparente. La cuticule apporte brillance et reflets aux cheveux et permet également en partie de les renforcer. Elle n’est que légèrement endommagée par les savons et les shampoings alcalins. Elle peut être altérée par les substances chimiques mordantes. Les shampoings de faible pH et les cures capillaires peuvent aider à régénérer la cuticule.
Chlorodinitrobenzène (DNCB) Substance chimique puissante utilisée dans le traitement de l’alopecia areata.
Poil/cheveu (ahd. har, en néerlandais « haar », en anglais « hair », en suédois « har ») Sa racine germanique (hera) est devenue indogermanique (ker = hérissé). Il vient également du mot grec « kératos » = corne. Utilisé dans le domaine médical pour décrire la couche cornée de la peau, mais aussi la cornée de l’œil : par exemple, hyperkératose = hyperkératinisation de la peau avec formation de callosités, kératite = inflammation de la cornée. Les composés linguistiques spécialisés du mot « cheveu » sont dérivés du latin « pilum » ou du grec « thrix, trichós ». Les mots utilisés pour le poil dans les langues romanes (en italien/espagnol : pelo, en portugais/français : poil) viennent de « pilum ».
Cortisone (= hormone corticosurrénale) Utilisée dans le domaine thérapeutique pour son effet antiallergique et anti-inflammatoire. Nécessaire entre autres pour traiter l’alopecia areata.
Cheveux/poils terminaux Cheveux poussant sur le cuir chevelu des enfants (sauf les nourrissons) et des adultes. Après la puberté, ils poussent sur le visage de l’homme et dans la région du pubis et des aisselles de l’homme et de la femme.
Dihydrotestostérone (DHT) Dérivé de l’hormone masculine testostérone. Chez l’homme, la DHT est responsable des longs poils terminaux des oreilles, des narines, du menton (barbe), de la poitrine, des bras, des jambes et des parties génitales supérieures. Le taux de DHT est faible chez la femme.
Duvet Poils duveteux, presque invisibles, qui recouvrent presque entièrement le corps d’un adulte et quelquefois le cuir chevelu des personnes chauves. Lorsqu’une chimiothérapie provoque une chute des cheveux, ils repoussent d’abord souvent sous forme de duvet.
Effluvium anagène Chute des cheveux en phase anagène ou de croissance, causée par une chimiothérapie ou une radiothérapie
Effluvium télogène Perte des cheveux excessive pendant la phase télogène.
Follicule Cavité en forme de poche se formant avant la naissance sur la peau et dans laquelle les poils pousseront plus tard. Pour pouvoir produire des poils, les follicules ont besoin d’une quantité suffisante d’oxygène, de sang, de substances nutritives, d’hormones thyroïdiennes et de la prédisposition génétique correspondante.
Frontal Concerne la partie avant de la tête.
Greffon autologue Greffon prélevé à un endroit du corps humain et transplanté sur une autre partie de ce même corps.
Glande sébacée Petites glandes graisseuses qui se trouvent dans les follicules pileux du corps entier et sécrètent un sébum gras sur les cheveux et le cuir chevelu environnant.
Hormones Terme habituellement utilisé pour décrire les substances chimiques généralement produites par les glandes endocrines et qui stimulent, commandent ou régularisent la fonction d’un organe ou d’un groupe de cellules. Les hormones sexuelles, qui font partie des hormones stéroïdes, ont entre autre un effet sur la croissance et la chute des cheveux.
Kératine Protéine riche en souffre et très élastique contenue dans les cheveux et les ongles des mains et des pieds.
Lanugo Le lanugo est le poil du fœtus. Il est court, fin, sans moelle et faiblement pigmenté.
Médulla (moelle) Partie la plus interne d’une structure ou d’un organe, par exemple la moelle du cheveu.
Mélanine Pigments situés dans les fibres de kératine des cheveux et responsables de leur couleur. La quantité de mélanine diminue avec l’âge, laissant les cheveux devenir gris et blancs.
Occipital Relatif à la partie arrière de la tête.
Œstrogènes Les œstrogènes se retrouvent chez l’homme comme chez la femme. Ils sont produits dans les glandes surrénales, ainsi que dans les ovaires chez la femme. Ils sont responsables de la formation des caractéristiques sexuelles féminines secondaires.
Poils axillaires Poils situés dans le creux des aisselles qui se développent pendant la puberté sous l’influence des hormones sexuelles.
Poil/cheveu (ahd. har, en néerlandais « haar », en anglais « hair », en suédois « har ») Sa racine germanique (hera) est devenue indogermanique (ker = hérissé). Il vient également du mot grec « kératos » = corne. Utilisé dans le domaine médical pour décrire la couche cornée de la peau, mais aussi la cornée de l’œil : par exemple, hyperkératose = hyperkératinisation de la peau avec formation de callosités, kératite = inflammation de la cornée. Les composés linguistiques spécialisés du mot « cheveu » sont dérivés du latin « pilum » ou du grec « thrix, trichós ». Les mots utilisés pour le poil dans les langues romanes (en italien/espagnol : pelo, en portugais/français : poil) viennent de « pilum ».
Papille Tissu conjonctif conique qui pénètre dans la partie inférieure du follicule. Il contient des vaisseaux capillaires destinés à alimenter les cellules matricielles en substances nutritives.
Pariétal Relatif à l’os pariétal.
Propylène glycol Liquide incolore utilisé comme solvant.
Protéines Groupe de composés organiques constitués d’acides aminés. Les protéines servent de substances de soutien et de structure (kératine, collagène, élastine) ou ont diverses fonctions dans les cellules ou les liquides organiques (immunoglobulines, enzymes, hémoglobine).
Puberté Période durant laquelle le corps commence à produire des hormones masculines et féminines marquant l’apparition de caractéristiques sexuelles secondaires et de la maturité sexuelle.
Pilosité pubienne Poils poussant dans la région lombaire au début de la puberté. Habituellement plus foncés que les cheveux, ils sont en général courts et frisés.
Réductase alpha 5 Enzyme transformant la testostérone en dihydrotestostérone (DHT).
Racine capillaire Partie du cheveu située sous la peau et dans le follicule.
Réduction du cuir chevelu Intervention chirurgicale consistant à prélever les zones chauves du cuir chevelu, à en joindre les extrémités et à les recoudre ensemble.
Seborrhea capitis État caractérisé par un cuir chevelu et des cheveux gras permanents et par la formation excessive de pellicules et d’écailles avec des zones écorchées, et accompagné de démangeaisons. Peut entraîner une chute des cheveux.
Séborrhée Appellation générale d’un phénomène cutané fréquent causé par une sécrétion exagérée de sébum et ayant pour résultat une peau et des cheveux gras.
Systémique Relatif à l’ensemble du corps et non à une certaine partie de celui-ci.
Tige du cheveu Partie du cheveu qui sort de la peau.
Transplantation capillaire Intervention chirurgicale consistant à prélever dans une zone du crâne des lambeaux de cuir chevelu avec les follicules contenant le cheveu et la peau, et de les transplanter sur une autre partie de la tête.
Tissu cicatriciel Le tissu cicatriciel présent sur le cuir chevelu est causé par différents types de brûlures ou de coupures. En général, leurs follicules pileux sont détruits et toute repousse de cheveux devient impossible.
Télogène Phase de repos et d’expulsion du cycle de croissance des cheveux avec une durée de trois à quatre mois environ.
Temporal Relatif à la région des tempes.
Testostérone Hormone « masculine » naturelle que l’on trouve chez l’homme et la femme.
Topique Sur la surface de certaines parties du corps.
Trichotillomanie Acte compulsif, souvent inconscient, qui consiste à s’arracher les cheveux ; entraîne souvent une alopécie locale ou plus étendue. On la rencontre plus souvent chez les enfants et les personnes âgées, mais elle peut concerner tous les groupes d’âges.
Tressage Procédé qui consiste à tresser les cheveux très serrés et à y ajouter des cheveux de remplacement. Les « extensions de cheveux » sont un exemple des nouvelles méthodes de tressage.
Vertex Point le plus élevé ou raie de la tête.
Regaine® est un médicament. Veuillez consulter la notice d’emballage.
Copyright ® Janssen-Cilag AG Zug, 2009 - 2018 | Last update 28.10.2013
Ce site web est exclusivement destiné aux utilisateurs et spécialistes résidents suisses.
Ce site est publié par Janssen-Cilag AG, Zug ZG, dont la responsabilité se restreint à son seul contenu.